Un accompagnement personnalisé

Avec des effectifs d'une vingtaine d'élèves par classe, la prépa du Jean Moulin permet un accompagnement personnalisé de chacun de ses étudiants.

Le suivi du travail

Avec des classes à petits effectifs, impossible d'échapper aux radars du professeur! Les exercices, travaux dirigés, colles, devoirs maison et devoirs surveillés réguliers sont autant d'indicateurs pour détecter d'éventuelles baisses de régime dans le travail de l'étudiant. Souvent, un simple encouragement à persévérer suffit pour le remobiliser. Parfois, une discussion s'engage avec le professeur afin de surmonter les problèmes rencontrés.

L'équipe des professeurs est elle-même réduite, ce qui facilite les échanges d'informations entre eux concernant le suivi des étudiants des deux années. Une baisse générale des résultats d'un étudiant sera très rapidement détectée, afin de corriger le tir au plus vite.

Le soutien

Contrairement au lycée, il n'existe pas d'heures d'accompagnement personnalisé, de « méthodologie » ou de soutien. En prépa, le but est d'atteindre une autonomie dans l'apprentissage et l'organisation du travail.

Toutefois, le soutien prend d'autres formes en prépa. Les professeurs sont disponibles pour répondre aux questions individuelles, pendant le cours, en fin de cours ou par mail. Les travaux dirigés en effectif réduit et les colles sont également l'occasion de solliciter le professeur pour une aide individualisée.

Enfin, si un étudiant rencontre des difficultés plus ou moins importantes, il pourra compter sur le soutien et l'écoute de ses professeurs, le but étant de tirer un maximum de profits de la formation en prépa, à son rythme.

Les colles

Pendant une heure, par groupe de deux ou trois, les étudiants sont interrogés sur les cours faits les semaines précédentes. L'enseignant (ou colleur) leur soumet ensuite un exercice d'application.

Les colles permettent à chaque étudiant :

  • de faire le point sur les connaissances acquises ou à approfondir;
  • de discuter personnellement avec l'enseignant;
  • d'acquérir de l'assurance lors d'une présentation orale indispensable pour les épreuves orales des concours et pour leur future profession.

Chaque étudiant fait ainsi 2 colles toutes les semaines (une en maths et une en sciences physiques ou langue vivante alternativement). À ceci s'ajoute 1 colle de français par trimestre.