Les débouchés après une prépa

La filière MP offre le plus de possibilités. Le choix est vaste: plus de 200 écoles forment chaque année près de 20 000 ingénieurs. C'est très sécurisant quant à la probabilité de trouver une école à sa mesure.

 

Les métiers de l'ingénieur

« Ingénieur » est un terme générique qui couvre un large spectre de professions dans des domaines aussi variés que la mécanique, l’informatique, la chimie, la physique, les télécommunications, le génie industriel… Les écoles se regroupent pour organiser les concours d'admission (banque de notes). Les écoles sont le plus souvent décrites par leurs initiales. Pour plus de renseignements, nous vous invitons à vous connecter sur leurs sites ou à nous contacter.

Voici quelques liens supplémentaires pour mieux connaître les métiers de l'ingénieur:

  • Le site deviensingenieur.fr propose un aperçu global sur le sujet.
  • Une fiche de présentation avec quelques statistiques produites par la fédération Ingénieurs et Scientifiques de France (iesf.fr).
  • Le site du Comité d'Études sur les Formations d'Ingénieurs présente de façon détaillée la profession avec de nombreuses statistiques sur les profils, secteurs, carrières...

Voici enfin quelques articles de presse récents faisant le point sur les besoins actuels en ingénieurs en France et dans le Monde:

  • Tous les clignotants sont au vert: le taux de chômage des ingénieurs était de 2,8% fin 2012; l'ingénieur du XXIe siècle, en plus d'être un scientifique gérant des situations complexes, devra savoir prendre du champ (compétences en management, en sciences sociales, environnementales,...)
  • Toute notre économie a besoin d'ingénieurs: la demande est forte dans les secteurs de la conception et de l'innovation, dans un monde où la technologie devient de plus en plus présente; l'ingénieur à la française est apprécié pour son adaptabilité et sa polyvalence, il devra faire appel à des disciplines comme l'ergonomie, le design, la sociologie... armé d'une solide culture générale et d'une bonne aptitude à la communication.

 

Les métiers de l'enseignement et de la recherche

On peut noter que parmi les candidats admis aux concours d’enseignement, une très grande majorité a fait au préalable deux, voire trois, années de classes préparatoires.

Il est possible d’obtenir une équivalence permettant d’intégrer les universités françaises les plus prestigieuses afin de poursuivre des études poussées en Mathématiques ou en Physique (sur titre en fin de seconde année).

Les étudiants de CPGE peuvent également poursuivre une carrière dans la recherche et/ou dans l'enseignement en intégrant une Ecole Normale Supérieure (Cachan, Lyon, Rennes et Ulm) sur concours ou en tant qu'auditeur libre.