Osez la prépa!

Ingénieur, prépa... Pourquoi? Comment? Où? La prépa du lycée Jean Moulin répond à vos questions !

 

À quoi mènent les prépas scientifiques ?

Elles mènent aux métiers d'ingénieur, à l'enseignement (prof de maths ou de physique), à la recherche en sciences et aux carrières militaires (officiers de l'armée de terre, de mer ou de l'air). Plus précisément, elles préparent (d'où leur nom) en deux ans à l'entrée par concours dans une école ou une formation à bac + 5.

 

Les profs et les militaires, je connais. Mais un ingénieur, c'est quoi ?

Un ingénieur est un cadre d'entreprise, qui travaille en général pour l'industrie, mais pas forcément dans une usine. Il y a toutes sortes d'ingénieurs, comme il y a toutes sortes de spécialités en médecine. Conception, contrôle, production, marketing, c'est très varié. Il s'agit souvent d'un travail en équipe, à un niveau de responsabilité élevé.

 

Justement, par rapport à médecine, c'est bien payé ?

Attention, certains médecins gagnent beaucoup, mais ce n'est pas le cas pour tous, et il ne faut pas compter ses heures. C'est pareil pour un ingénieur, même si le niveau moyen de salaire d'un ingénieur est sans doute inférieur à celui d'un médecin, c'est vrai.

 

Alors, pourquoi ingénieur plutôt que médecine ?

C'est bien sûr d'abord une question de goût. Après, si on veut vraiment comparer les études et les débouchés, il n'y a pas photo : alors que la sélection est archi-sévère en médecine, les écoles d'ingénieurs et le marché de l'emploi accueillent les candidats à bras ouverts : savez-vous qu'on manque cruellement d'ingénieurs en France, et qu'il y a dans les écoles d'ingénieurs plus de places aux concours que de candidats au niveau national ?

 

Oui, mais prépa, c'est hyper dur, il paraît ?

Ça, c'est une vieille idée qui a la vie dure. C'est vrai que ça demande un travail régulier et sérieux, mais certainement moins qu'en médecine et pas plus qu'en fac de sciences au moment des partiels, surtout en fin de licence. Et on vous apprend à vous organiser, à hiérarchiser les priorités, vous avez beaucoup d'évaluations. Bref, travailler avec efficacité tout en restant bien dans sa peau, ça s'apprend aussi !

 

Bon d'accord, mais avec une prépa intégrée, je peux entrer tout de suite en école d'ingénieurs, c'est mieux, non ?

Attention, vous n'entrez pas en école, mais en prépa pour une école ou pour un petit groupe d'écoles. Et savez-vous que le taux de refus de passage est de plus de 25 % (quasiment 0 % en prépa généraliste) ? Et que ce quart de promo éjecté est ensuite très souvent remplacé par des élèves de prépa généraliste pris sur dossier, ou par d'excellents étudiants en IUT ? Méfiez-vous des miroirs aux alouettes… Pareil en passant par la fac, il y a beaucoup d'entrants en L1, et beaucoup moins de diplômés à la sortie. Avec souvent un diplôme moins professionnel et donc des difficultés pour trouver un premier emploi.

 

Ah, mais justement ! Si je fais un IUT, au bout de deux ans j'ai un diplôme et si je veux, je peux toujours continuer.

Oui, mais en perdant un an dans l'affaire… et à condition d'être parmi les tout meilleurs de votre promo (ce qui implique un travail soutenu aussi, vous ne croyez pas ?). Et à condition également d'être pris, ça dépend du nombre de places à compléter dans l'école d'ingénieurs. Bref, c'est pas gagné. En plus, les écoles accessibles aux titulaires d'un DUT sont souvent les plus «petites» (tout est relatif, bien sûr) des écoles d'ingénieurs. N'est-il pas plus rationnel de faire une prépa généraliste et avoir un tas d'écoles accessibles sur concours, PLUS celles qui le sont sur dossier?

 

Bon, admettons que je veuille faire une prépa scientifique… Comment choisir la filière ?

Pour un élève de TS, il y a trois filières majeures : MPSI (celle du lycée Jean Moulin, la meilleure bien sûr… lol), PCSI et PTSI. La différence est dans le volume horaire attribué aux trois matières fondamentales : maths, physique, SI. Le mieux est d'étudier ça sur internet et de choisir selon vos goûts, en demandant conseil à droite et à gauche, dans les forums et surtout à vos profs. Presque toutes les écoles d'ingénieurs ont des places réservées pour chaque filière, de toutes façons.

 

Au lycée Jean Moulin, vous avez une MPSI. Quelle est la spécificité de cette filière par rapport aux autres ?

Un tout petit peu plus de maths, presque autant de physique, un peu moins de chimie et moins de SI (Sciences de l'Ingénieur) mais la possibilité, en remplacement des SI, d'une option d'informatique dans certains lycées (chez nous, par exemple). Disons que c'est peut-être la filière la plus généraliste.

 

Plus de SVT ? Plus de philo ? Plus d'histoire-géo ? Y'a des matières qui vont me manquer, mais pas toutes…

Halte là ! Il y a encore deux heures de Lettres-Philo (réflexions philosophiques s'appuyant sur trois œuvres imposées, éclectiques mais reliées par un thème commun défini renouvelé chaque année) et deux heures de langue vivante (voire d'une deuxième langue vivante facultative). Les coefficients de ces matières sont minoritaires aux concours, on peut donc compenser par les matières scientifiques. Par contre, si vous y obtenez de bons résultats, c'est un vrai bonus !

 

Bon, c'est vrai que ça ne coûte rien de mettre des prépas dans mon «panier de vœux». Après, je pourrai toujours changer d'avis et les supprimer. Mais comment choisir les lycées, et comment les classer ?

D'abord, tous les lycées ont les mêmes programmes (qui sont les programmes nationaux des concours), les mêmes horaires et des profs de même niveau (nommés par le ministère de l'Education Nationale sur chaque lycée). Donc la préférence doit s'exercer sur les plus ou les moins de chaque lycée. Le lycée Jean Moulin n'est intrinsèquement pas «meilleur» qu'un autre, mais l'inverse est vrai aussi. En fait, si ça peut vous aider, il faut choisir selon votre profil…

Selon leur organisation, leur mode de sélection, leurs conditions matérielles d'accueil, les lycées s'adaptent plus particulièrement à tel ou tel type d'élèves. Par exemple, les élèves qui ont 18 de moyenne en maths et en physique auront intérêt à choisir un lycée à plusieurs classes de MPSI, pour bénéficier en deuxième année d'une classe «étoilée» (c'est-à-dire très boostée et orientée vers les concours les plus difficiles). Mais ces élèves-là sont peu nombreux…

 

Alors dites-moi les avantages du lycée Jean Moulin ?

D'abord une ambiance familiale, où on vous accompagne et on ne vous laisse pas tomber. Une fois qu'on vous a pris chez nous, on s'engage à vous amener aux concours dans les meilleures conditions, ce sera à vous de jouer, c'est un vrai contrat de confiance. Alors que dans d'autres lycées, les plus fragiles psychologiquement ou ceux qui mettent du temps à s'adapter peuvent lâcher pendant les premières semaines sans que ça ne gêne personne. Quel dommage pour ces élèves, qui auraient sûrement réussi chez nous ! Nous avons aussi un internat mixte très agréable, qui fait beaucoup pour la cohésion du groupe-classe, car c'est un lieu de vie même pour les externes, qui vont souvent y travailler. Chez nous, les anciens élèves gardent tous un excellent souvenir de leurs «années prépa» !

 

Zéro défaut, alors ? Vous rigolez ?

Bien sûr qu'il y a quelques défauts : par rapport à une prépa à Nice, il y a plus souvent de la neige. Bon, sans rire, c'est vrai qu'il n'y a pas d'opéra à Forbach, mais franchement, vous croyez que vous iriez à l'opéra si vous le pouviez? En réalité, vous avez peu de temps pour des loisirs culturels en semaine, et le week-end, de toutes façons vous rentrez en général chez vous. Et puis, pour les élèves du coin de Forbach, c'est vrai qu'ils préfèrent changer d'air et aller voir ailleurs. Sans se rendre compte à quel point c'est une solution commode et économique que de pouvoir étudier près de chez soi, et même carrément à l'internat. Moins de frais de transport, moins de frais d'hébergement, etc… Et puis, de toutes façons, une fois en école d'ingénieurs, on a le temps d'en voir, du pays !

 

Mais quel est le niveau requis pour venir chez vous ?

Le même que dans toutes les prépas : vous mettez le lycée Jean Moulin dans vos vœux, on vous classe parmi toutes nos candidatures, vous nous classez parmi tous vos vœux, et après on fait tourner le logiciel de propositions ! Si on vous a classé (ce qui sera le cas si votre dossier n'est pas complètement irréaliste), que vous nous avez choisi et que votre classement vous permet de satisfaire ce vœu, vous serez pris. Et après, vous ne regretterez pas votre choix, vous verrez ! Alors, à bientôt, nous l'espérons !